Athlétisme: 6 médailles pour la Belgique à l’Euro de Berlin!

29 août 2018   Non classé

A l’issue du championnat d’Europe de para-athlétisme à Berlin,  la délégation belge totalise  deux médailles d’or, deux médailles d’argent et deux médailles de bronze.

Peter Genyn (Parantee Psylos ), était arrivé à Berlin un peu à court de préparation après une blessure et une opération à la hanche en juillet.
Mais le sprinteur en fauteuil a visiblement retrouvé son meilleur niveau puisqu’il décroche deux médailles d’or.
Il s’est d’abord imposé facilement sur le 100m. «Je suis super satisfait. Je ne m’attendais pas à ce résultat trois semaines après mon opération. Nous avons recommencé des entraînements alternatifs aussi vite que possible, notamment en handbike. Nous avons fait beaucoup d’exercices de stabilisation. La dernière semaine, j’ai enfin pu remonter dans mon wheeler… Heureusement, j’étais dans la forme de ma vie juste avant ma blessure. Cela me permet d’être une nouvelle fois champion d’Europe.» En juin dernier, Peter avait abaissé le record du monde du 100m en classe T51 sous la mythique barre des 20 secondes.
Sur 200m, la course  a débuté dans une météo agitée, avec un vent important. Notre compatriote a pris un bon départ mais a ensuite longtemps été au coude à coude avec son grand rival Toni Piispanen. Le final fut très serré. Le Belge s’impose finalement en 42.26 et remporte son deuxième titre européen 2018.
« La course a été serrée du début à la fin. Je sentais Toni Piispanen de plus en plus près mais je ne parvenais pas à le distancer» expliquait Peter Genyn avec un grand sourire, après sa course. « J’ai gagné toutes les courses importantes ces dernières années. Je ne peux qu’espérer continuer comme ça dans le futur ».

Gitte Haenen (Parantee Psylos) décroche également deux médaillesà Berlin: une d’argent et une de bronze.
Elle finit à la deuxième place du saut en longueur en classe T63 (amputation fémorale), avec un saut à 4m30, nouveau record de Belgique. Seule l’Italienne Caironi la devançait avec un saut à 4m91, nouveau record du monde. «Débuter avec un record personnel a boosté ma confiance. Je savais que l’or n’était pas envisageable, je ne pratique pas le saut en longueur depuis assez longtemps. Je suis très satisfaite avec l’argent.»
La Belge termine également troisième du 100m T63, un centième derrière son record personnel, et ce malgré un vent contraire de 1,2m.
Elle était quelque peu déçue après sa course. « J’avais espéré mieux… J’aurais bien aimé accrocher la deuxième Italienne». Notre compatriote relativisait néanmoins. « Mon temps est quand même bon vu le vent contraire. Et je reste super satisfaite de cet Euro. Je vais maintenant travailler dur pour mes prochains objectifs, les championnats du monde en 2019 et … les Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020 ».

Joyce Lefevre (Parantee Psylos) prend la troisième place du 100m T34 (sprint en fauteuil). L’athlète de Deurne est parvenue à devancer la Néerlandaise Amy Siemons et s’est classé troisième en 20:33, ramenant une belle médaille de bronze. «Cette journée était vraiment stressante, mais je savais que je ne pouvais pas me préparer mieux que cela. Je suis très satisfaite de mon chrono, étant donné la piste difficile.»

Enfin, Quentin Desclefs (SMAC – Ligue Handisport Francophone)  a pris la deuxième place du concours de lancer du poids en classe F35 (hémiplégie), avec un lancer à 8m09.

Pour l’athlète de Philippeville âgé de 30 ans, c’était la première participation à une compétition internationale de ce niveau après avoir débuté l’athlétisme il y a seulement 5 ans, en pratiquant d’abord le sprint avant de se tourner finalement vers le lancement du poids.
Avec un lancer à 8m09, l’athlète a pris la médaille d’argent, en ne parvenant toutefois pas à battre son record personnel qui était de 8m47.
« Je suis très content, je suis soulagé » se réjouissait Quentin. « Ce sont mes premiers championnats d’Europe et j’étais très stressé mais je suis parvenu à bien gérer ma nervosité ».

D’autres athlètes de la  Ligue Handisport Francophone participaient également à cet Euro.

Rémi Mazi (CABW) s’alignait dans sa dernière compétition internationale d’athlétisme puisqu’à 30 ans, il a annoncé sa reconversion vers le ski alpin.
Il réussit une superbe performance en prenant la 4e place du 400 m en catégorie T47. Avec un temps de 53.96, le Cominois bat également le record de Belgique du tour de piste.
Sur 200m, il termine à la 8ème place en 24 »86, à 4 centièmes du record de Belgique.

Léa Bayekula (White Star) décroche deux belles sixièmes places en 100m et en 200m (catégorie T54) pour sa première expérience à ce niveau de compétition. Un peu déçue par ses chronos, elle peut néanmoins être très satisfaite de son parcours. A seulement 23 ans, elle a tout l’avenir devant elle.

Basile Meunier (ASCTR/Damp.) se classe 9ème sur le 1500m T38 avec son meilleur temps de la saison (4:53.59).

A seulement 19 ans, Mathieu Moulart (White Star) franchit une barre à 1m49 en saut en hauteur (T47), loin de son record personnel d’1m57. Il se classe à la 7ème place. Un résultat légèrement décevant mais qui s’explique sans doute par son hospitalisation imprévue deux semaines avant son départ à Berlin.  Après seulement une année de pratique de l’athlétisme, nul doute qu’il aura engrangé énormément d’expérience durant cet Euro et qu’il reviendra encore plus fort dans les années à venir.

Enfin Simon Clinquart (CABW) se classe sixième du au lancer du javelot (F46) avec un jet à 32m16. A seulement 17 ans, c’était le benjamin de la délégation belge et il est certain que lui aussi aura énormément appris au contact d’athlètes plus expérimentés que lui.

Prochain grand rendez-vous pour nos athlètes: le championnat du monde à Dubaï du 7 au 15 novembre 2019.

Résultats complets
  • Partager sur

  • Envoyer un mail

Inscription à la newsletter