Athlétisme – Nottwil 2022

du 26 au 29 mai 2022 Nottwil 

9 athlètes belges s’étaient déplacés à Nottwil (Suisse) pour enchaîner le Grand Prix de World para-athletics du 26 au 28 mai et le Daniela Jutzeler Memorial qui se déroulait le 29 mai sur la même piste.

Du côté de la Ligue Handisport Francophone, Léa Bayekula (Royal White Star Athletic Club) et Roger Habsch (RFCL Athlétisme) réalisent d’excellentes performances en ce début de saison!

Léa Bayekuka (T54) ouvrait sa compétition avec une première expérience pour elle sur 800m. Elle réalise un chrono très encourageant de 01:58.20 et se classe 12ème sur 19 concurrentes. Léa se montrait très satisfaite de sa prestation. Partie un peu trop vite, elle a néanmoins réussi à tenir le rythme de la course et même à accélérer dans le dernier 100m.
Le lendemain, Léa s’alignait sur 400m et se classe 6ème avec un chrono de 00:57.92.
Mais le meilleur restait à venir…
Lors du troisième jour de compétition, Léa bat son propre record de Belgique du 100m en 16.83 (record précédent 16.95) et décroche une superbe 4ème place. Et  elle remet cela le lendemain sur 400m en pulvérisant son record de Belgique du 400m en 56.71 (record précédent 57.61), ce qui lui vaut la médaille de BRONZE.

Léa: “Dans l’ensemble, je suis vraiment ravie des mes prestations car je constate que le travail paie. Je me suis retrouvée face à des filles qui ont participé aux Jeux Paralympiques et j’ai été tout à fait à la hauteur avec mes deux records personnels. sur 100m et 400m. Il y a encore des erreurs à corriger mais je trouve que je suis sur la bonne voie. Je tiens à souligner aussi l’excellente ambiance dans l’équipe belge et avec tout le staff.”

Roger Habsch (T51) a éprouvé un peu plus de difficultés à rentrer dans la compétition et n’était pas très satisfait de ses 3 premières courses avec quelques erreurs techniques.
Il avait gardé également le meilleur pour la fin avec une victoire sur 100m dans l’excellent chrono de 19.81, meilleure performance mondiale de l’année 2022, à seulement un dixième du record du monde de notre compatriote Peter Genyn (19.71).

Roger: “Mes premières courses ont été un peu compliquées à gérer et je n’étais pas très satisfait des mes prestations au niveau technique même si mes chronos était corrects et que je remporte trois médailles d’argent. Je suis donc très content de ma dernière course et de mon temps. C’est la première fois aussi que je bats Toni (NDLR: Toni Piispanen, le Finlandais) donc ça fait du bien. Je me rapproche du record du monde malgré une préparation un peu compliquée cette année donc c’est très encourageant pour la suite de la saison”.

Prochaine étape: le Grand Prix de Paris du 9 au 11 juin.

Résultats complets
Athlétisme – Nottwill 2022
  • Partager sur

  • Envoyer un mail

Inscription à la newsletter