Equitation

L’équitation est un des rares sports mixtes aux Jeux Paralympiques. Il est accessible aux sportifs porteurs d’un handicap physique ou visuel. Ils sont répartis en différents grades, hommes et femmes mélangés. Seul le dressage est proposé aux athlètes paralympiques.

 

L’équitation est ouverte à un large panel de sportifs déficients visuels ou moteurs. Les non- et mal-voyants sont ainsi classifiantes  ainsi que les personnes paraplégiques, amputées, IMC ou assimilées.

Trouvez un club près de chez vous

Equitation – Hippopassion

Tout savoir sur l’équitation

L’équitation apparaît pour la première fois au programme des Jeux Paralympiques d’Atlanta en 1996, avec des épreuves de dressage. Seul sport paralympique où les hommes et les femmes concourent ensemble, les athlètes participent à un programme imposé et à un programme libre.
Lors du programme imposé, comme son nom l’indique, les cavaliers exécutent une série de figures programmées (marche, trot et pour certains, galop). Le programme libre en musique est plus artistique. Il y a aussi une épreuve par équipe, qui comprend un programme imposé exécuté par 3 ou 4 athlètes dont un au moins grade 1a, 1b ou II. Si l’équipe compte 4 cavaliers seuls les trois meilleurs résultats sont pris en compte.

Les juges évaluent la coordination, l’harmonie et la précision des mouvements, ainsi que la relation privilégiée établie entre le cheval et le cavalier.
L’équitation est le seul sport paralympique où le cavalier et le cheval sont déclarés médaillés paralympiques.

Au niveau international, la Fédération Equestre Internationale (FEI) gère l’équitation et en édite les règlements en accord avec l’IPC (International Paralympic Committee) dont elle est membre. Il faut savoir que les reprises doivent être présentées avec les mêmes exigences qu’en dressage conventionnel.

Les capacités à gérer les allures du cheval et à réaliser techniquement les différentes reprises justifient un système de classification en 5 catégories appelées grades :

  • Grade I a et I b : déficience très importante au niveau de l’équilibre du tronc, motricité très limitée des bras et des jambes
  • Grade II : problème moteur important au niveau de l’équilibre du tronc, déficience unilatérale majeure
  • Grade III : hémiplégie, handicap moyen des deux bras et jambes ou une sévère déficience des bras, cécité
  • Grade IV : limitation à un ou deux membres, déficience visuelle.
En plus du matériel de base (casque et étrier), des aides sont autorisées pendant les épreuves: selle aménagée, rênes à poignées, alliance pour la bride, aides sonores, … . L’équipement très personnel correspond au besoin de chacun mais doit être approuvé par la FEI.

Listing LHF des sportifs classifiés en équitation
Règlement international
Ligue Equestre Wallonie Bruxelles