Equitation

L’équitation est un des rares sports mixtes aux Jeux Paralympiques. Il est accessible aux sportifs porteurs d’un handicap physique ou visuel. Ils sont répartis en différents grades, hommes et femmes mélangés. Seul le dressage est proposé aux athlètes paralympiques.

 

L’équitation est ouverte à un large panel de sportifs déficients visuels ou moteurs. Les non- et mal-voyants sont ainsi classifiantes  ainsi que les personnes paraplégiques, amputées, IMC ou assimilées.

Trouvez un club près de chez vous

Equitation – Hippopassion

Tout savoir sur l’équitation

En Fédération Wallonie-Bruxelles, le Dressage classique est également pratiqué en équitation dite Para-Equestre.

Les cavaliers, hommes et femmes réunis, sont répartis en 5 catégories différentes en fonction du type et du degré de leur handicap mesurable, physique-moteur (personnes paraplégiques, amputées, IMC ou assimilées) ou visuel (non- et mal-voyants), causé par une maladie ou un accident.

Ces répartitions sont établies par un panel de « classificateurs » officiels établissant un diagnostic mesuré objectivement et de façon médicale :

  • Grade I : déficience très importante au niveau de l’équilibre du tronc, motricité très limitée des bras et des jambes. Ces athlètes se déplacent principalement en chaise roulante.
  • Grade II : déficience importante au niveau de l’équilibre du tronc et des bras ou déficience moyenne au niveau de l’équilibre du tronc, des bras et des jambes. Ces athlètes utilisent également une chaise roulante dans leur vie de tous les jours.
  • Grade III : problème moteur important au niveau des deux jambes et de l’équilibre du tronc, déficience unilatérale majeure.
  • Grade IV : hémiplégie, handicap moyen des deux bras et jambes ou une sévère déficience des bras, cécité.
  • Grade V : limitation de la déficience à un ou deux membres, déficience visuelle. Ce grade où les cavaliers présentent un handicap léger, est du niveau Saint-Georges pratiqué par les dresseurs les plus valides.

Le nombre de concours de Dressage organisés en Belgique et incluant des épreuves Para-Equestres est toujours croissant. Chaque « grade » possède ses propres épreuves dont le degré de difficultés est fonction du type et du degré de handicap des cavaliers en faisant partie.

Au sein de chaque « grade », les cavaliers présentent donc les mêmes reprises. Celles-ci doivent être présentées avec les mêmes exigences et critères de base que dans la discipline du Dressage : régularité, souplesse, mise en main, activité, équilibre etc….

Chaque épreuve est jugée par un ou plusieurs juges, nationaux et/ou internationaux, qualifiés pour la discipline Para-Equestre, mais tous issus de la discipline du Dressage.

Ces cavaliers peuvent également participer à des concours de dressage pour cavaliers valides, éventuellement avec leurs aides compensatoires.

Le Dressage pour cavaliers en situation de handicap possède ses propres Championnats continentaux et il est apparu pour la 1ère fois au programme de Jeux Paralympiques à Atlanta en 1996.  Il fait également partie du programme des Jeux Equestres Mondiaux depuis 2010 (Lexington/Kentuky).

Lors de toutes ces compétitions (inter-nations et individuelles), les athlètes présentent des reprises imposées et une Reprise Libre en Musique.

La Ligue Equestre Wallonie-Bruxelles (LEWB) compte des cavaliers de renommée internationale, déjà multi-médaillés lors de différents Jeux Paralympiques, Championnats d’Europe et du Monde, tels que Michèle George et José Lorquet.
Barbara Minneci et Diana Böttger défendent, elles aussi, les couleurs de la Belgique avec succès.

D’un point de vue pratique:

  1. Indépendamment du matériel de base, certaines aides compensatoires sont autorisées pendant les épreuves, en fonction du grade et du handicap : selle aménagée, rênes à poignées, alliance pour la bride, aides sonores… L’équipement très personnel correspond au besoin de chacun mais doit être approuvé préalablement par la commission compétente.
  2. En Belgique, un cavalier présentant un handicap peut procéder à des démarches concernant sa classification afin de concourir dans les épreuves officielles réservées aux cavaliers de dressage para-équestre. Afin de connaitre ces démarches, veuillez contacter catoul@lewb.be ou info@handisport.be.

Listing LHF des sportifs classifiés en équitation
Règlement international
Ligue Equestre Wallonie Bruxelles